A l’amphithéâtre du lycée Blaise-Pascal de Forbach, une belle voiture de type karting amélioré faisait l’objet de toutes les attentions. Un prototype tout droit sorti des ateliers de l’Enim de Metz (école d’ingénieurs) et pour lequel le lycée forbachois a réalisé des pièces de direction.

Des métiers porteurs

« Nous travaillons en partenariat avec l’Enim de Metz. La programmation ainsi que la confection sont de leurs ressors Nos lycéens se sont occupés, dès réception des dessins des pièces de direction, de l’usinage sur machine à commande numérique », sourit Sylvain Neusch, enseignant des bac pro technicien usinage. Avec son collègue, David Kazmierczak, ils ont accueilli leurs trois classes, de seconde, première et terminale à l’amphithéâtre pour une présentation de la filière technicien d’usinage.

« Ce sont des métiers porteurs. Et pourtant, nous avons peu de demandes parce que la filière est méconnue. C’est bien dommage ! », insiste Sylvain Neusch.

Langage technique en allemand

Le bac pro technicien en usinage est aussi partenaire de grandes entreprises allemandes comme la AZF. « Une heure d’allemand technique pour les élèves de première et terminale a été mise en place. Encore une fois, cela leur ouvre des voies et leur permet d’avoir un langage technique demandé dans les entreprises. Nous avons malgré tout du mal à recruter ».

En attendant de signer une convention avec l’Enim de Metz, le lycée Blaise-Pascal a accueilli sept jeunes issus de l’école d’ingénieurs messine. En montrant le prototype ainsi que le travail réalisé, ces futurs ingénieurs ont ainsi associé les lycéens au résultat. Et surtout montré tout un savoir-faire particulièrement recherché.

Challenge Students

Adeline, Mario, Florient, Gaëtan, Florient, Maxime et Matthieu de l’Enim de Metz vont participer à deux compétitions « Challenge Students » en Angleterre et en Espagne cet été. « Il s’agit d’un challenge étudiant et nous serons jugés sur la justification de nos choix techniques, sur les accélérations, les tests sur route, l’endurance de la voiture. Trois jeunes futurs ingénieurs ont d’ailleurs été désignés pour conduire la voiture sur un circuit et tester ses performances ».

Source : https://c.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2018/06/06/blaise-pascal-valoriser-la-filiere-technicien-en-usinage