L’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) du lycée Blaise-Pascal a noué des partenariats avec deux associations, Europ’age, basée à Sarrebruck, et France Bénévolat, avec son relais de Sarrebourg.

« A la base, nous sommes une association de seniors qui œuvre pour renforcer les liens intergénérationnels », explique Birgit Heinrich. « Nous voulons aider les jeunes, qu’ils soient migrants ou non, à connaître, comprendre les valeurs européennes, principalement le respect, la tolérance », ajoute Ute Saling. Elle a suivi une formation avec Richard Stock, directeur du Centre européen Robert Schuman. « Nous avons des valeurs communes et l’on oublie souvent que les Allemands ont beaucoup travaillé, avec Robert Schuman notamment, pour construire cette Europe. » C’est un des messages que l’association veut transmettre à cette jeunesse.

Une chanson pour décrire leur vie

Du côté de France Bénévolat, on partage également cette vision de la transmission des valeurs européennes et l’attachement aux échanges intergénérationnels.

« Au-delà de la promotion du bénévolat chez les jeunes, nous travaillons avec l’association « En musique ! » de Sarrebourg, qui propose du théâtre d’improvisation aux jeunes », confie Josiane Oswald.

« Cela permet de développer le langage oral, la communication, les échanges, », des éléments particulièrement importants pour ces élèves aux parcours difficiles et qui tentent de se construire une nouvelle vie en France.

Les élèves ont travaillé, notamment avec leur référent, Omar Kaced, sur une chanson, décrivant leur vie au lycée, eux qui se décrivent comme des « élèves du monde », porteurs de valeurs de « solidarité et de fraternité ».

Source : https://c.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2017/12/20/les-eleves-arrivants-sensibilises-aux-valeurs-europeennes